Amblygobius albimaculatus  

Poisson, allongé, beige, lignes verticales et horizontales brunes, queue, tache noire
Amblygobius albimaculatus
Poisson, allongé, beige, lignes verticales et horizontales brunes, queue, tache noire
Amblygobius albimaculatus

Espèce : Amblygobius albimaculatus  (Rüppell 1830) FR Gobie indien à taches blanches , GB butterfly goby  

Embranchement : Chordata  Classe : Actinopterygii    Ordre: Perciformes   Famille: Gobiidae

 

Ce gobie a le corps allongé, légèrement comprimé latéralement, de couleur variable beige à brun-foncé, avec des lignes longitudinales brunâtres coupées par de 5 bandes verticales brunâtres. Ces lignes sont bordées de bleu-brillant au niveau de la tête. Il a 2 nageoires dorsales de couleur beige, la 1ère en forme de large crête, rayons filamenteux, lignes verticales brunes, chez le mâle, la 2ème nageoire a 3 ocelles sombres cerclés de bleu-brillant, pas chez la femelle. La nageoire anale est symétrique à la 2ème dorsale, base blanche, liseré orangé-pâle en bordure. Il se caractérise par une tache noire sur le haut de l’opercule, une grosse tache noire sur le pédoncule caudal et 2 taches noires marquées d’un point bleu  à l’avant, de chaque côté  la nageoire caudale. La queue est de forme arrondie. Les nageoires pectorales et pelviennes sont transparentes. Taille max 18 cm, profondeur  max 10 m.

 

On le rencontre sur les fonds sableux des récifs coralliens, généralement par paire.  Il vit dans un terrier dont il s’occupe en sortant le sable avec sa bouche.

Reproduction : Monogame.  Comme  l’espèce Gobiidae : il est ovipare. Il y a des mâles et des femelles. Pendant la période de frai, le couple se forme.  Le mâle construit un terrier ou la femelle vient déposer ses œufs munis de filaments collants qui adhèrent au substrat. La fécondation est externe. Le mâle féconde les œufs, puis il s’en occupe et  les protège des prédateurs. L’éclosion intervient après 3 à 4 jours. Les larves sont pélagiques et transparentes, elles prennent une coloration dès qu’elles trouvent une cachette dans le récif corallien.

 

Remplacé par A. phalaena  en indo pacifique et A. semicinctus dans l'océan Indien occidental

 

Mer Rouge, golfe d’Oman, golfe persique, océan indien.

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Al Birk, Nurse,  2013 04 12 ,13 m  Mâle et femelle

 

P.192-3 « coral reef guide red sea » E Lieske RF Myers

http://www.fishbase.org/summary/6675

 

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=552