Cryptocentrus caeruleopunctatus   

gobie
Cryptocentrus caeruleopunctatus

Espèce : Cryptocentrus caeruleopunctatus   (Rüppell 1830) FR Gobie arlequin, GB Harlequin prawn-goby  

Embranchement : Chordata      Classe : Actinopterygii   Ordre : Perciformes   Famille : Gobiidae

 

Ce gobie a le corps allongé, légèrement comprimé latéralement, de couleur crème à brun-olivâtre, brun-foncé sur l’arrière, avec le dos parsemé de points bleutés. La tête se caractérise par une bande brun-orangé souvent bordée d’un liseré bleu, s’étendant entre les yeux, passant sur l’œil est descendant jusqu’à la bouche et des grosses taches brun-orangé cerclées de bleu marquent les joues jusque l’arrière des nageoires pectorales. Le museau est court, arrondie.  Le dos est marqué de gros 2 ocelles brun-orangé cerclé de bleu.  Les flancs sont marqué de lignes obliques bleutées. Il a 2 nageoires dorsales couverte de taches brun-orangé cerclées de bleu,  la 1ère dorsale en forme de crête large, la 2ème haute et allongé. La nageoire anale est brune marquée de points blancs à la basse avant et 2 lignes crèmes à l’arrière.  Les nageoires pectorales et pelviennes sont couvertes de points blancs.   La nageoire caudale est arrondie, sombre, bordé d’une bande blanche avec un liseré bleuté. Taille max 13 cm, profondeur 2-15 m

 

On le rencontre sur les fonds sableux et de gravats. Il vit dans un terrier en association  avec la crevette Alpheus diboutensis et A. ochrostriatus. Il se nourrit probablement de zooplanctons et petits crustacés benthiques.

Reproduction : Monogame.  Comme  l’espèce Gobiidae : il est ovipare. Il y a des mâles et des femelles. Pendant la période de frai, le couple se forme.  Le mâle construit un terrier ou la femelle vient déposer ses œufs munis de filaments collants qui adhèrent au substrat. La fécondation est externe. Le mâle féconde les œufs, puis il s’en occupe et  les protège des prédateurs. L’éclosion intervient après 3 à 4 jours. Les larves sont pélagiques et transparentes, elles prennent une coloration dès qu’elles trouvent une cachette dans le récif corallien.

 

Endémique à la mer Rouge

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Al Birk, Frenchman, 2013 04 18, 7 m et 2012 10 04, 7 m Photo 1 et 2 Devant son terrier avec la crevette Alpheus Djiboutensis,

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, sortie bateau,  Coral garden, 2018 10 27, 15 m

 

P.189-2 « coral reef guide red sea » E Lieske RF Myers

http://www.fishbase.org/summary/12748

 

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=700