Epibulus insidiator  

Poisson, trapu, gris sombre, écailles marge noire, dos tache orangé jaune, tête blanche, ligne noire sur l'oeil
Epibulus insidiator
Poisson, trapu, jaune vif, oeil, ligne noire
Epibulus insidiator

Espèce : Epibulus insidiator  (Pallas 1770) FR  Labre traître, GB slingjaw wrasse 

 

Embranchement : Chordata   Classe : Actinopterygii   Ordre: Perciformes   Famille : Labridae

 

Ce labre a le corps trapu, comprimé latéralement. Bouche protractile lui permettant de gober ses proies.   Le mâle a la tête blanche à grisâtre avec un trait noir oblique traversant l’œil.  Son corps est de couleur gris clair à sombre, avec de grosses écailles à marge noire. L’avant du dos est de couleurs vives, tache orange, blanche, jaune, la tache jaune descendant sur les flancs. La nageoire dorsale et l’anale, sont longues et effilées.  Les nageoires pectorale sont noires et arrondies. Les nageoires pelviennes sont longues et effilées de couleur grisâtre. Le pédoncule caudal est  large.  La nageoire caudale est de couleur gris pâle à foncé avec des lobes très allongés.                                                                                                                            La femelle a le corps  jaune-vif, un trait oblique noir sur l’œil.                                                                        Le juvénile est gris-brunâtre sombre avec 3  bandes fines verticales, de couleur blanches. Tête, lignes blanches rayonnant à partir de l’œil, 2 ocelles blancs cerclés de noir à la base arrière des nageoires dorsale et anale, bordure externe orange, terminaison blanche. La nageoire caudale est blanche, de forme tronquée. Taille max 54 cm, profondeur 1-42 m

On le rencontre sur les pentes externes des récifs coralliens. Il se nourrit de petits poissons et de crustacés qu’il gobe à l’aide de sa bouche protractile en forme du tube.

Reproduction : Dimorphisme sexuel.  Il est hermaphrodite protogyne, c’est-à-dire que les femelles peuvent de devenir des mâles. Le mâle vit en harem. Appariement distinct pendant la reproduction. Fécondation externe. Ovipare. Le mâle et la femelle libèrent leurs gamètes dans la colonne d’eau en même temps. Les œufs et les larves sont pélagiques.

 

 Mer Rouge, océan indien, indo pacifique jusqu’à la Polynésie française.

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, Sheraton beach, 2019 03 01,  20 m Mâle

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, Sheraton beach, 2014 04 04, 20 m Femelle

 Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, Sheraton beach, 2014 12 07, 20 m Mâle  détail nageoire caudale et dorsale, et Bouche protractile

 

P.157-3 « coral reeg guide red sea » E Lieske RF Myers

P.475 « Poissons de l’océan indien et de la mer Rouge » M.Taquet A.Dirnger

http://www.fishbase.org/summary/5606

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=110

 

 http://doris.ffessm.fr/ref/specie/2445