Lobophytum pauciflorum  

corail mou, base encroûtante, lobes digités, couleur brun clair, polypes, 8 tentacules
Lobophytum pauciflorum

Espèce : Lobophytum pauciflorum  (Ehrenberg 1834) FR corail main du diable, GB devil’s hand coral

Autre nom scientifique non valide : Lobophytum chevalieri Tixier-Durivault, 1970 

Embranchement : Cnidaria  Classe : Anthozoa   Ordre : Alcyonacea   Famille : Alyconiidae

 

Ce corail mou est formé d’une  base encroûtante  à bordure irrégulière  dont la surface présente des lobes digités,  épais,  nombreux ou plus dispersés et ramifiés. Sa couleur est  brun-clair et peut être grisâtre lorsque les polypes sont rétractés. La consistance est  assez souple mais devient rigide lorsque les polypes sont rétractés, aspect cuir comme chez les Sarcophytons. Les polypes  sont nombreux, non serrés et peuvent se rétracter. Ils sont formés d’un pédoncule et de 8 tentacules pennés. Présence d’algues symbiotiques,  zooxanthelles. Le squelette est formé de spicules : sclérite en forme de massue à grosses verrues et spicules  courts, allongés droits ou sinueux, verrues épineuses, et spicules de couleur blanche visible à l’œil nu (après dissolution)  pour les plus grands,  en forme de grain de riz bosselé différentes tailles.  Taille  11-30 cm Profondeur  max 25 m.

 

On le rencontre sur le récif corallien. Il se nourrit grâce aux algues zooxanthelles qu’il héberge et de zooplancton.

Reproduction :  Elle est asexuée par fission  ou sexuée,  gonochorique, il y a des mâles et de femelles. Les gamètes mâles et femelles, après fécondation, donnent naissance à des larves ciliées (nage libre) planctonique qui viendront se fixer et se développer sur le substrat. 

  

Mer rouge, océan indien, indo pacifique jusqu’en Nouvelle Calédonie

Lieu : mer rouge, Arabie Saoudite, Al Birk, Frenchman,  2012 12 06, 20 m  Lobes digités dispersés et ramifiés

Lieu : mer rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, Sheraton beach, 2019 10 25, 5 m Lobes digités, détail polypes, même individu le lendemain, polypes rétractés, prélèvement et analyse.

 

Egalement photographié aux Philippines.

 

http://www.marinespecies.org/aphia.php?p=taxdetails&id=209963  et images

https://www.repository.naturalis.nl/document/148917 Page 11 Exemple de spicules Lobophytum

https://www.researchgate.net/publication/233578087_Sexual_Reproduction_of_the_Alcyonacean_Coral_Lobophytum_pauciflorum_in_Southern_Taiwan