Cinachyrella trochiformis

éponge, sphérique, jaune-vif, oscule à tamis au sommet, surface, cavités circulaires
Cinachyrella trochiformis

Espèce : Cinachyrella trochiformis (Keller, 1891)

Embranchement : Porifera   Classe : Demospongiae   Ordre : Tetractinellida  Famille : Tetillidae

 

La description de Keller n’est pas facile à comprendre. Toutefois, le pdf de Burton 1934 page 523  suggère que cette espèce est un synonyme junior de Cinachyrella australiensis.  Compte tenu de l’aspect visuel de cette éponge, différent de  C. eurystoma  et C. ibis,  il est possible  que l’identification C. trochiformis soit correcte.

 

Cette éponge est de forme sphérique,  de couleur jaune vif. La surface est  hispide,  due aux projections de spicules et souvent recouverte  d’une couche de sédiments.  Elle présente des dépressions circulaires, les porocalyces,  et un cloaque défini comme une cavité exhalante,  criblée de trous,  il  se situe généralement au sommet.  Le squelette est formé de spicules,  disposées en faisceaux rayonnants  dépassant à la surface, donnant un aspect rasé court. Des cyanobactéries  sont souvent accrochées à la surface donnant un aspect salissures. Les spicules sont des  megasclere : ana-triaenes pro et Oxeas,  microsclères : spirasters. Taille 4-10  cm, profondeur  0-30  m

On la rencontre sur les récifs coralliens. Elle se nourrit par filtration, de micro-organismes planctoniques.

Reproduction : La classe Demospongiae est hermaphrodite. L’espèce se reproduit par bourgeonnement.

 

Endémique à la mer Rouge

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Al birk, Frenchman, 2015 01 02, 20 m

 

http://www.marinespecies.org/porifera/porifera.php?p=taxdetails&id=171319#distributions

 

PDF Keller page 340 table XIX fig 44 45