Arenosclera brasiliensis

Eponge, massive, tubulaire, blanc crème, terminaison tubes, gros oscule
Arenosclera brasiliensis

Espèce : Arenosclera brasiliensis (Muricy & Ribeiro, 1999) FR Eponge blanche, GB white  sponge 

Embranchement : Spongiaire  Classe : Demospongiae    Ordre : Haplosclerida   Famille : Callyspongiidae

 

Cette éponge est de forme massive, irrégulière, lobée, tubulaire. Elle forme des groupes de lobes, tubes, soudés latéralement.  Sa couleur est blanc-crème.  Sa surface est recouverte de mucus et laisse voir des pores inhalants nombreux. La texture  est compressible,  rugueuse au touché assez épaisse. Les tubes, cheminées se terminent par un gros oscule exhalant entouré d’une membrane translucide . Le squelette est formé de spicules : oxes, épais à pointes arrondies et extrémité pointue  et  épais et fins à bouts pointus, et fibres spongines. Taille max 12 cm de haut et 30 cm de large, profondeur 2-10 m.

On la rencontre fixé au substrat de façon horizontale, ou verticale. Elle se nourrit par filtration, de micro-organismes planctoniques.

Reproduction : La classe Demospongiae est hermaphrodite. La reproduction est sexuée. Les gamètes mâles et femelles, après fécondation, donnent naissance à des larves ciliées (nage libre) qui viendront se fixer et se développer sur le substrat.

 

Intérêt pharmaceutique :  L'extrait brut d'A. brasiliensis est antibactérien et antifongique (Muricy et al., 1993), et a également montré de puissants agents cytotoxiques activité (R. Berlinck, communication personnelle, 1997)

 

Océan atlantique Sud ouest

Espèce endémique à l’Est du brésil

Lieu : Océan atlantique Sud ouest, Brésil, Etat Rio de Janeiro,  Armação dos Búzios, Ancora island, 2017 05 12, 10 m

 

Merci au professeur  Guilherme Ramos da Silva Muricy et à Monsieur Jean Vacelet, chercheurs en biologie marine,  pour l' aide à l’identification de cette éponge.

 

http://www.marinespecies.org/porifera/porifera.php?p=taxdetails&id=166055

P.86 Pdf Full text Photo D , Description P.97-98

 

https://www.repository.naturalis.nl/document/548343   page 97 Photo et description et spicules