Pteraeolidia semperi

Nudibranche, corps, très long, fin,  orangé pâle, papilles teintées mauve, tentacule buccaux blancs, 3 anneaux violette, tête , taches blanches
Pteraeolidia semperi
Nudibranche, corps, très long, fin,  orangé pâle, papilles teintées mauve, tentacule buccaux blancs, 3 anneaux violette, tête , taches blanches
Pteraeolidia semperi
Nudibranche, long et fin, papilles en forme d'éventail, multicolores
Pteraeolidia ianthina

Espèce : Pteraeolidia semperi  (Bergh, 1870) FR dragon bleu, limace à franges, GB Blue dragon nudibranch, serpent pteraeolidia, violet pteraeolidia

Embranchement : Mollusca   Classe : Gastropod  Ordre : Nudibranchia   Famille : Facelinidae

 

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/2038

«  Jusqu'en 2015, le dragon bleu était connu sous le nom de Pteraeolidia ianthina. Une étude génétique a alors montré qu'il y avait au moins 2 espèces distinctes qui se cachaient sous ce nom. L'espèce indopacifique tropicale est renommé P. semperi (qui était jusqu'alors considéré comme un synonyme) et P. ianthina gardé pour l'espèce décrite par Angas à Sydney en Australie. »

 

Ce nudibranche éolidien a le corps fin et très long.  Il se caractérise des autres éolidiens par des tentacules buccaux très longs, de couleur blanchâtre avec des anneaux violets. . Les rhinophores  sont lamellaires, de  la couleur du corps avec une  pointe violette. Tache blanche sur la tête. Sa couleur est variable car due à la présence de zooxanthelles, algues symbiotiques . Généralement le corps est  orangé pâle avec une ligne clair en partie médiane, souvent masquée par les papilles «  cérates ». Les cérates sont  de la couleur du corps,  teintées  de mauve. De chaque côté du corps ils forment des bouquets de papilles  fins, plus ou moins longs, des bouquets de papilles en forme d’éventail, unis ou multicolores. Il vit  sur le récif corallien et se nourrit d’hydraires. Il est hermaphrodite. Taille 15 cm, profondeur  0- 30 m

NB :   Pteraeolidia a mis au point une méthode de capture et de culture de plantes microscopiques ( zooxanthelles) dans son propre corps. Les plantes s'épanouissent dans cet environnement protégé et convertissent  l'énergie du soleil en sucres, que le nudibranche utilise en  partie pour sa propre consommation.

Ressemble à Pteraeolidia ianthina, endémique au Sud Est de l’Australie

 

Mer rouge, océan indien, indo pacifique jusqu’à la Polynésie française.

Lieu : indo pacifique, Philippines, Gato island,  Gato deep, 2018 02 27, 15 m Photos 1, 2,3

Lieu : mer rouge, Arabie Saoudite, Djeddah 2009 04 02, 20 m  Photo 4 Variante multicolore

Lieu : indo pacifique, Philippines, Malapascua island,  Deep sloap, 2018 03 01, 20 m Photo 5 Variante multicolore

Lieu : Mer rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, Sheraton beach, 2018 09 21, 10 m Photos  6, 7

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pteraeolidia_semperi

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/2038

 

http://www.marinespecies.org/aphia.php?p=taxdetails&id=7649177