Urobatis jamaicensis

Raie, petite, ronde, jaunâtre, taches brunes
Urobatis jamaicensis

Espèce : Urobatis jamaicensis (Cuvier, 1816) FR Pastenague jamaïcaine, pastenague à taches jaunes, GB Yellow stingray

Embranchement : Chordata   Classe : Elasmobranchii    Ordre: Myliobatiformes   Famille : Urotrygonidae

 

Cette raie est relativement petite par rapport aux autres raies. Elle est de forme presque ronde, de couleur jaune à brunâtre avec de nombreuses taches blanches, jaunes, brunes, formant des motifs variés et différents selon les individus. Le ventre est blanc-jaunâtre, verdâtre ou brunâtre. La queue est longue, charnue,  avec des taches sombres et  munie d’un  aiguillon dentelé venimeux situé sur l’arrière de la queue. La tête a un museau arrondi, les yeux sont  proéminents, en position avant des orifices respiratoires. Elle respire par ses orifices et expire par les fentes branchiales situées sur la face ventrale.  La bouche, les narines se trouvent sur la face ventrale. Les nageoires pectorales sont soudées au corps. Les nageoires pelviennes se situent à l’arrière du corps, de chaque côté de la queue. Le mâle possède de 2 ptérygopodes, situés  sous la queue. Ces organes servent à la transmission du sperme jusqu’au cloaque, orifice génital de la femelle. Un seul ptérygopode est utilisé lors de l’accouplement. Taille max 76 cm, profondeur 1-25 m.

 

On la rencontre sur les fonds sableux près des récifs. Elle se nourrit de crevettes, petits poissons, de vers marins.   Le requin tigre est un prédateur potentiel.

 

 

Reproduction : Ovovivipare aplacentaire. Le mâle mord le disque de la femelle et le couple se tient ventre contre ventre pour la fécondation. Les œufs et les embryons, 3 à 7,  restent et se développent dans le corps de la femelle. La gestation dure 6 mois. Ils se nourrissent du vitellus, puis absorbe les nutriments du liquide utérin contenant du mucus, graisse ou protéines. Une fois les embryons complètement développés, ils sont libérés  au même endroit. Les adultes ne s’en occupent pas.

 

Océan atlantique Ouest, Caroline du Nord, Bahamas, golfe du Mexique, mer des Caraïbes jusqu’au Brésil.

Lieu : mer des Caraïbes, Mexique, Yucatan, Cozumel island, Palancar, 2018 11 10, 20 m

 

P. 141-5 « Guide des poissons des récifs coralliens » E.Lieske RF.Myers

https://www.fishbase.de/summary/2581

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/1836

https://reefguide.org/yellowray.html

 

https://sta.uwi.edu/fst/lifesciences/sites/default/files/lifesciences/documents/ogatt/Urobatis_jamaicensis%20-%20Yellow%20Stingray.pdf  description et reproduction

https://www.floridamuseum.ufl.edu/discover-fish/species-profiles/urobatis-jamaicensis/  Reproduction