Synanceia verrucosa  

Poisson, trapu, couvert de verrues, boursouflures, bouche dirigée vers le haut
Synanceia verrucosa
Poisson, trapu, couvert de verrues, boursouflures, bouche dirigée vers le haut
Synanceia verrucosa

Espèce : Synanceia verrucosa  (Bloch et Schneider 1801) FR  Poisson pierre, GB  stonefish     

Embranchement : Chordata   Classe : Actinopterygii    Ordre : Scorpaeniformes  Famille : Scorpaenidae

 

Ce poisson pierre est  le plus venimeux au monde et peut être mortel. Il  possède des épines dorsales  très dures, reliées à des glandes à venin.  Son corps trapu est de couleur variable, brun, rose, verdâtre,  jaunâtre, orange, couvert de boursouflures, de verrues, d’algues le rendant difficile à repérer. Sa tête est large, de petits yeux proéminents et  une large bouche en arc de cercle, dirigée vers le haut. Nageoires pectorales  très larges, en forme d’éventail. Le juvénile est identique à l’adulte. Taille 27-40 cm, profondeur 0- 30 m.

On le rencontre sur les fonds sableux, où il  s’enterre, ne laissant dépasser que les yeux, la bouche et les épines dorsales ou immobile sur le récif corallien, il se confond parfaitement avec son environnement. Il se déplace lourdement par petits sauts. Carnivore, il se nourrit de poissons, crevettes, qu’il happe avec une rapidité impressionnante.

Reproduction : Elle est sexuée.  Ovipare. La femelle libère ses œufs dans une masse gélatineuse qui aurait pour fonction, la protection des œufs mais également l’adhérence des spermatozoïdes émis au même moment par le mâle. La fécondation est externe. Après l’éclosion, les larves sont planctoniques durant quelques semaines.

 

DANGEREUX : les épines dorsales contenant le venin peuvent traverser la semelle souple d’une chaussure. Il est difficile à voir en plongé car très bien camouflé. Il existe un antidote, mais il doit être administré très rapidement.

 

Ressemble à Synanceia nana, mer Rouge et Oman,  la bordure des nageoires est  de couleur noire, sauf la dorsale.

 

Mer rouge, océan indien, indo pacifique jusqu’à la Polynésie française.

Lieu : mer Rouge, Arabie Saoudite, Djeddah, 2019 02 15, 15 m Photo 1 et 2  sur le récif corallien. Détail tête

Lieu : mer rouge, Arabie Saoudite, Al birk, 2012 04 26, 15 m,  ensablé,   merci à mon époux pour ses photos  3 et 4 .

 

P.64-2 « coral reef guide red sea » E Lieske RF Myers

https://www.fishbase.se/summary/5825

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=815

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/564

 

https://mediathequedelamer.com/wp-content/uploads/la-cite-de-la-mer-fiches-especes-colleges-poisson-pierre.pdf