Oscarella viridis

Eponge, tubes sinueux, lobes, oscules aux sommets
Oscarella viridis

Espèce : Oscarella viridis (Muricy, Boury-Esnault, Bézac & Vacelet, 1996) FR oscarelle vert-pâle

Embranchement : Spongiaire   Classe : Homoscleromorpha     Ordre : Homosclerophorida    Famille : Oscarellidae

 

Cette éponge est de forme encroûtante de tubes sinueux et des lobes érigés, certains s’ouvrant sur un oscule exhalant. Sa couleur est verdâtre. Cette éponge est dépourvue de squelette,  pas de spicules ni de spongine, ce qui lui donne une  consistance  molle et fragile. On la rencontre dans les grottes semi-obscures. Elle se nourrit par filtration, de micro organismes. Elle a 3 modes de reproduction, sexuée, libération de gamètes mâles et femelles, donnant naissant à des larves. Reproduction asexuée par bourgeonnement, des bourgeons se développent à la base de l’éponge, puis se séparent pour donner une nouvelle éponge, et enfin reproduction  par bouturage, un fragment d’éponge peut donner une autre éponge. Taille 5- 20 cm, profondeur  max 15 m

Il y a beaucoup d’autres « Oscarella » de couleurs différentes

 

Mer méditerranée

Lieu : mer méditerranée, Espagne-Catalogne, Costa brava, Estartit, île Medes, Dolfi sud, 2019 07 02, 15 m dans grotte, partie supérieure avec nudibranche Peltodoris atromaculata sur éponge Petrosia (Petrosia) ficiformis

 

https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2741

http://www.marinespecies.org/aphia.php?p=taxdetails&id=169725

https://litoraldegranada.ugr.es/el-litoral/el-litoral-sumergido/fauna/esponjas/oscarella-viridis/