Amphiprion clarkii

poisson, noir, bandes, blanches, museau, jaune
Amphiprion clarkii

Espèce : Amphiprion clarkii (Bennett 1830) FR  Poisson clown de Clark, GB Clark’s  clownfish

Embranchement : Chordata     Classe : Actinopterygii    Ordre: Perciformes  Famille : Pomacentridae

 

Ce poisson clown a le corps comprimé latéralement, de couleur variable. Le plus souvent noir  marqué de 2 bandes verticales, larges et blanches et une bande blanche moins large  située sur le pédoncule caudal. Sa tête est jaune et noir.  La nageoire caudale est jaune pâle.  Les nageoires pelviennes et pectorales  sont  jaunes mais peuvent être noires. La nageoire dorsale suit les couleurs du corps, noir et blanc. La nageoire anale est noire. Le mâle a la tête orangée avec le museau pâle, le ventre et les flancs orange vif et l’arrière du corps noir, les 2 larges bandes blanches sont bordées de noir et la nageoire caudale est blanche avec les lobes et plus largement les bords externes jaunes.  Taille max 15 cm, profondeur  1-60 m

On le rencontre sur les récifs coralliens, les pentes externes, en association avec une anémone, Heteractis , Stichodactyla par paire ou en petit groupe. Il est omnivore. Il se nourrit de zooplancton, d'algues, de petits crustacés benthiques.

 Reproduction : Hermaphrodite protandre, c’est-à-dire qu’il est mâle avant de devenir femelle. La femelle est plus grosse que le mâle. Lorsqu’elle meurt, le mâle reproducteur change de sexe pour une transformation en femelle et un autre mâle devient reproducteur. Chaque paire est monogame. Il vit en groupe, une femelle, un mâle et des mâles secondaires, non reproducteurs. Ovipare, appariement distinct durant la reproduction. La femelle pond entre 300 et 700 œufs transparents de couleur bleue qui adhérent au substrat qui a été nettoyé par le mâle sous l’anémone hôte. Fécondation externe. Le mâle féconde les oeufs et s’en occupes jusqu’à l’éclosion. il les protège et les aèrent en soufflant dessus ou avec ses nageoires.  Après éclosion, les larves sont pélagiques pendant 2 semaines avant de se poser et de choisir une anémone qui deviendra son hôte. Elle se frotte à l’anémone et le mucus de la larve s’adapte aux composants chimiques de l’anémone hôte et s’immunise.

 

Golfe persique, océan indien, indo pacifique

Lieu : mer d’Andaman, Thailande, Khophiphi 2012 10 23, 15 m   Femelle sur anémone Stichodactyla haddoni , avec juvéniles   Dascyllus trimaculatus                                                                             

 Lieu : indo pacifique, Philippines, Visayas, Moalboal island, Talisay,  2016 05 09, Femelle sur anémone Stichodactyla mertensii

 Lieu : indo pacifique, Philippines, Visayas, Cabilao island,  Lighthouse cabilao,  2016 05 18, 15 m Mâle sur anémone Heteractis aurora et mâle sur anémone Heteractis crispa

Lieu : Golfe d’Oman, Oman, Mascate, Damanyat island, Black tip reef,  2015 11 13, 15 m Photos 5 Femelle

Lieu : océan indien, Maldives, Bandos island,  Maagaa, 2014 02 06, 15 m Photo 6 femelle

 

http://www.fishbase.org/summary/5448

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/1931 

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=983