Ginglymostoma cirratum

Requin, long, avant aplati, couleur brun-gris, petits yeux blanc, museau, 2 barbillons
Ginglymostoma cirratum

Espèce : Ginglymostoma cirratum  (Bonnaterre, 1788) FR Requin nourrice, GB Nurse shark Embranchement : Chordata   Classe : Elasmobranchii      Ordre : Orectolobiformes  Famille: Ginglymostomatidae

 

Ce requin a le corps long, la partie avant large et aplatie, la partie arrière longue et mince. Sa couleur est brun grisâtre à brun jaunâtre couvert de très  petits points noirs faisant penser à des grains de sable, un ventre est blanc. Il se caractérise par une tête très aplatie, des petits yeux blancs situés de chaque côté, un museau court, émoussé, avec 2  barbillons blancs, assez long. La bouche est ventrale, avec des dents en forme de triangle dentelé, indépendantes, s’il en perd une, une autre la remplace. Il a 4 fentes branchiales.   Les 2 nageoires dorsales sont très en arrière du corps, la 1ère plus grande que la seconde, terminaison arrondie. Les nageoires pelviennes se situent au niveau de la 1ère nageoire dorsale à l’arrière du corps et la nageoire anale se situe au niveau de la 2ème nageoire dorsale. Les nageoires pectorales sont  épaisses,  assez larges et longues. La nageoire caudale est longue avec un seul lobe, représentant 1/4 de sa longueur totale.

On le rencontre généralement sur les fonds sableux, au repos, à l’abri sous un rocher, dans des grottes. Nocturne, il sort la nuit pour se nourrit d’invertébrés de fond, langoustes,  crevettes, crabes, oursins,  calmars, poulpes, escargots, bivalves, et de  poissons. Il n’a pas vraiment de prédateur, cependant des restes de requin nourrice ont été trouvé dans l’estomac de  requins plus gros tels que le requin tigre, citron ou bouledogue. Ce requin n’est pas agressif.

 

Reproduction : Il se reproduit 2 fois par an. Les mâles peuvent s’accoupler avec plusieurs femelles et inversement. Durant la parade nuptiale, ils utilisent une nage parallèle synchronisée. L’accouplement se déroule avec le mâle mordant la nageoire pectorale de la femelle, la poussant sur le côté afin de se retrouver ventre contre ventre. La copulation n’aboutit pas obligatoirement à une fécondation.  Ovivipare. L’embryon se  développe dans son œuf, il n’y a pas de nourriture placentaire fournie par la mère. La gestation des 21 à 28 embryons dure 5 à 6 mois.

 Taille 230-304 cm, poids 109,6 kg, profondeur généralement 1-35 m  max 130 m

 

Liste rouge IUCN « NT » 2006 , soit quasi menacé

Remplacé par  Ginglymostoma unami, décrit en 2015  pour l’Océan pacifique, Mexique, Pérou.

Ressemble à Nebrius ferrugineux, mer Rouge, indo pacifique

 

Océan atlantique, Golfe du Mexique, de New york jusqu’au  Sud du Brésil,  du Cap-Vert au Gabon, du Rhode Island. 

Lieu : mer des Caraïbes, Mexique, Yucatan, Playa del Carmen,  Shark point, 2018 11 21, 20 m Merci à mon époux pour le partage de ses photos

 

P.140-1 «  Guide des poissons des récifs coralliens » E.Lieske RF.Myers

https://www.fishbase.se/summary/ginglymostoma-cirratum.html

http://doris.ffessm.fr/ref/specie/3807

http://souslesmers.free.fr/f.php?e=74

https://www.floridamuseum.ufl.edu/discover-fish/species-profiles/ginglymostoma-cirratum/ 

https://reefguide.org/nurseshark.html